dimanche 14 février 2016

Statuts (modifiés) adoptés à l'unanimité !

Merci aux clubs, merci aux bénévoles qui se sont impliqués, et merci aux salariés qui ont bien travaillé.
Toutes les modifications que nous avons proposées (par rapport au texte du Bureau) ont été acceptées par les représentants des clubs. Comme au mois d'août, où l'AG avait refusé un changement de siège très aventureux, ce samedi, l'AG a tenu son rôle de contre-pouvoir face aux dérives d'un président qui navigue à vue.
Je remercie les clubs qui m'avaient demandé de les représenter.

On peut s'étonner du nombre réduits de personnes présentes : 33 électeurs représentants 183 clubs, sur les 848 clubs de notre fédération. L'Assemblée se tenait à Lyon, ce qui m'arrange à titre personnel (moins de deux heures de chez moi), mais n'est peut être pas idéal pour les Bretons ou les Aquitains. N'est-il pas souhaitable que les Assemblées Générales se déroulent à Paris, ou sur les lieux de grandes manifestations ?
Remercions donc les licenciés qui sont venus apporter leur pierre à l'édifice.

Les deux juristes fédéraux qui ont peu dormi cette semaine, face à la foule", à droite, avec une jolie cravate, votre serviteur. Plusieurs collègues présidentes et présidents de ligues.

Dans mon article précédent, je vous parlais de l'AG qui avait débattu, mais n'avait pas voté, faute de quorum. Ce samedi 06 février 2016, il n'y avait pas d'obligation de quorum.
En complément des remarques faites par la commission créée spécialement, monsieur Jean-Louis Hucy, président de club et expert comptable à la retraite (un monsieur sérieux) avait apporté de très nombreuses contributions pertinentes et argumentées. Comme à la précédente AG, au lieu de le remercier, le président fédéral a de nouveau accusé cet homme de bonne volonté de vouloir saboter la réunion, en apportant ses contributions.

La plupart des remarques de M. Hucy ont été intégrées dans le nouveau texte. Les mauvaises idées du président ont été supprimées. Par exemple, sa demande de pouvoir effectuer trois mandats a été largement rejetée. De même, la reconnaissance de "clubs" scolaires, sans structure associative, sans licences A, sans être rattachés à un club fédéral, ... a également été rejetée par l'Assemblée.
A titre personnel, je regrette le peu d'écoute accordé aux femmes présentes. A noter que la tribune, composée d'une douzaine de personnes, ne comptait que des hommes.

Suite à la prise en compte de nos remarques, les représentants des clubs ont voté l'adoption des statuts à l'unanimité.
On voit que l'Assemblée joue son rôle de contrôle. On verra, dans mon compte rendu du Comité Directeur, qui s'est tenu le lendemain, qu'il ne contrôle rien, qu'il ne dirige rien, qu'il est totalement sous la botte du président.

J'engage les dirigeant fédéraux à méditer ce qu'il s'est passé : malgré le peu de temps disponible, la mobilisation d'un maximum de gens motivés a permis d'amender les statuts dans l'intérêt général. Ce qu'ils appellent "l'opposition" a contribué de manière constructive. Nous avons fait quelque chose de simple : consulter le terrain.

« De nos jours, il n’est pas facile de tromper longtemps. Il y a quelqu’un qui a plus d’esprit que Voltaire, plus d’esprit que Bonaparte, plus d’esprit que chacun des directeurs, que chacun des ministres passés, présents et à venir, c’est tout le monde. » (Talleyrand - 1821)

2 commentaires:

Dijoux Christophe a dit…

Merci Stéphane pour cet article. Pour ceux qui n'auraient pas Facebook, l'intégralité du compte rendu de l'AG par Jean-Louis Hucy est sur mon blog : http://icionparleechecs.blogspot.fr/

Jean-Louis HUCY a dit…

Les documents votés ont été remis en forme, et sont en ligne sur le site fédéral depuis hier soir !!!